source : "Votre alimentation selon l'enseignement du Dr Kousmine"


Quand vous épluchez une carotte, imaginez la en terre.
Voyez son sens de pousse et épluchez la de la fane vers le bout de la racine ce qui correspond à son orientation moléculaire.
Tenez la en main et remerciez la de vous donner sa chair pour devenir votre chair.

Toutes les particules travaillent dans le consensus général, dans l'accord global.
Tout fait partie de tout.
Tout a besoin de tout.
Pour pousser, une plante a besoin d'eau, d'air, de mineraux, d'énergie cosmique.
Elle ne peut vivre sans l'alternance jour-nuit, élément vital de la photosynthèse.
Tout est dans tout.Tout ce que les particules font maintenant est toujours en progrès par rapport à ce qu'elles faisaient. C'est la loi de l'évolution de l'espèce.
Ainsi, pour nous développer nous avons besoin de végétaux, de proteines, de mineraux et d'eau de bonne qualité c'est à dire vivants.

La carotte que vous mangez, si elle est biologique et bien préparée, vous fera le plus grand bien et contribuera à votre évolution.
Car cette carotte qui a été abreuvée de l'humidité bretonne, qui a été caressée des souffles d'ouest, qui a été nourrie d'une riche terre et cueillie avec amour par un homme amoureux de sa terre est bien differente de celle qui a grandi en suffoquant sous une serre rigide, à force d'engrais chimiques, avant d'être brutalement arrachée dans le brouhaha d'une énorme machine à mazout peu respectueuse des cycles lunaires.
Car cette carotte a une conscience.
Et quand vous la portez à votre bouche et que vous la mâchez vous libérez cette conscience.
Imaginons un instant ce que peut émettre une carotte maltraitée, brutalisée, qui ne peut se souvenir que de la cacophonie mécanique qu'elle a subie ! Et il en est ainsi pour tout aliment.

A votre avis, pourquoi la violence est elle aussi omniprésente ?

carotte1_1_

fleur de carotte